sonagess

SONAGESS : Une nouvelle gouvernance au service des populations

En quelques mois de gouvernance à la tête de la Société Nationale de Gestion du Stock de Sécurité Alimentaire (SONAGESS), les actions de la nouvelle direction générale donne à espérer. Il n’y a qu’à constater les nombreux chantiers engagés pour s’en convaincre.

Sous l’impulsion du Directeur général et de son équipe de gouvernance, cette société d’Etat, commise à la gestion du stock national de sécurité alimentaire, s’est résolument tournée vers l’atteinte de résultats. Sur le plan managérial comme sur les actions destinées à accroitre les performances de l’entreprise et sa contribution à la lutte contre l’insécurité alimentaire, bien de choses ont déjà été faites.

Dès sa prise de fonction au sein de l’institution, le directeur général Ismaël Sombié, s’est attelé à renforcer son équipe de gouvernance par l’arrivée de nouvelles compétences pour mettre en œuvre la nouvelle vision fondée sur une réforme complète des procédures et les manières en cours. Ce qui s’est traduit par une restructuration des différents services et un redéploiement de certains personnels pour insuffler une dynamique nouvelle.

Les missions régaliennes de la société ne peuvent attendre, alors de nouveaux chantiers sont incessamment ouverts comme le contrôle rigoureux de la gestion des stocks. Pour ce faire une solution complète de gestion automatisée par logiciel est mise en route, consacrant ainsi la digitalisation complète de la gestion des stocks dans tous les centres de stockage. Cela contribue à un meilleur suivi et une bonne conservation de ces stocks qui doivent rester en bon état de consommation humaine. Un cabinet d’expertise agroalimentaire a été recruté dans ce sens pour mener une évaluation de l’état sanitaire des stocks et redéfinir la stratégie de stockage de la société.

Les connaisseurs du fonctionnement de la société, savent également qu’elle a la charge de la gestion des aides alimentaires comme celle octroyée depuis des années maintenant par le Royaume du Japon et connue sous l’appellation de KR. Cette aide destinée à financer des projets de développement dans notre pays a été mise à la disposition des populations à prix subventionné cette année, contrairement à la pratique habituelle qui voulait que la quantité à monétiser soit vendu aux commerçants qui la revendaient ensuite. Ainsi le KR a été vendu dans toutes les régions du pays permettant à la majorité des Burkinabè de s’en procurer avec pour objectif de soulager nos compatriotes par la régulation des prix sur les marchés.

Au nombre des actions posées, on cite la mise en route du Projet d’Appui au Stock d’intervention (PAGSI), en charge de la conduite des activités de vente de céréales aux personnes vulnérables. Lancé en fin d’année 2022, le projet connait une mise en œuvre effective avec le recrutement du personnel en charge de son opérationnalisation et une prévision de 242 points de vente sur toute l’étendue du territoire national. Ce projet qui vient en appui au stock de sécurité alimentaire d’intervention (SSAI) dont la quantité prévisionnelle est de près de 15 000 tonnes, entend mettre à la disposition des populations cibles, 12 500 tonnes de céréales, annuellement à prix subventionné pendant la période dite de soudure et ce pendant 5 ans de mise en œuvre. Des spéculations comme le maïs, le riz, le sorgho et le mil sont proposés dans ces points de vente dont les premiers sont fonctionnels depuis le 19 avril.

En outre bien d’autres chantiers sont en cours et la direction générale s’est engagée à moderniser la structure au travers d’un vaste plan d’investissement qui permettra de valoriser son patrimoine avec des infrastructures de qualité et aux normes des standards de stockage. Dans le même sens, elle assurera une meilleure sécurisation de la logistique et des infrastructures par l’acquisition d’une solution de surveillance vidéo et le traçage du matériel roulant de la société par la géolocalisation.

Nul besoin au regard des précédentes lignes, de dire que sans flûte ni trompette, la nouvelle gouvernance au sein de la société d’Etat engrange des résultats au profit des populations qui en ces temps difficiles liés au renchérissement des coûts de la vie n’en demandent pas moins qu’un accès en tout temps aux céréales sans grande difficulté. C’est du reste un pari à tenir pour la nationale du stock alimentaire dont le crédo est que jamais le Faso ne manque de grain.

Qualité des céréales : les acteurs de la chaine d’approvisionnement de la SONAGESS se forment aux bonnes pratiques de production et de gestion post-récoltes.

Le Directeur général, Issaka ZOUNGRANA, a procédé le mardi 22 avril à Koudougou, à l’ouverture de la session de formation... Lire la suite

Connais-tu ta SONAGESS ?

Nous vous proposons à partir de ce mardi 02 avril 2024, cette nouvelle rubrique qui vous permet de découvrir un... Lire la suite

Système d’informations sur les marchés agricoles : le dispositif présenté à une délégation de l’USAID

En séjour au Burkina Faso dans le cadre du lancement du Programme régional d’appui à la sécurité alimentaire et à... Lire la suite

Sécurité sanitaire des aliments et des produits : TBS à l’avant garde

Logé en plein cœur de la capitale économique Dar es Salam, le « Tanzania Bureau of Standards », le laboratoire national des... Lire la suite

Kibaigwa : un marché céréalier à ciel ouvert

Lieu de rencontre entre les producteurs et les acheteurs, le marché de Kibaigwa, situé dans la région de la capitale... Lire la suite

Visite d’échanges sur les systèmes alimentaires en Tanzanie : La délégation burkinabè à la découverte du site de stockage de Babati

Au deuxième jour de sa visite d’échanges sur les systèmes de réserves alimentaires à Dodoma, la délégation burkinabè s’est rendue... Lire la suite

Systèmes de réserves alimentaires : SONAGESS-Burkina Faso s’inspire de l’exemple tanzanien

Dans le cadre d'un programme de renforcement des capacités de la SONAGESS, conduit conjointement par le Gouvernement du Burkina Faso,... Lire la suite

Renforcement des capacités : Les agents phytosanitaires et magasiniers formés à la sécurité sanitaire et l’assurance qualité des aliments

Le Directeur général de la Société nationale de gestion du stock de sécurité alimentaire (SONAGESS), Issaka ZOUNGRANA a présidé le... Lire la suite

Comments (1)

  • TRAORE KARIM Répondre

    Bien venue au projet PAGSI pour soutenir la SONAGESS. Bon travail 💪 !! Nous souhaiterions que vous puissiez étendre cette vente de vivre alimentaire sur tous les 12 mois de l’année au lieu que ça soit uniquement les périodes de soudure. Car la population à vraiment besoin d’aide 24h/24 durant toute l’année. Merci. Que DIEU protège notre cher pays le Burkina Faso.

    10 août 2023 à 22h36

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *